C’est un texte qui a beaucoup circulé dans la blogosphère et  le milieu de l’enseignement des mathématiques en général.  Il a été écrit par Paul Lockhart en 2002.  Lockhart est un mathématicien au parcours peu ordinaire et qui a travaillé entre autre avec Ernst Strauss et Pál Erdős.  Il enseigne depuis quelques années dans une école primaire de la région de Brooklyn.

Bonne lecture.  Ça fait réfléchir.

Lockhart’s Lament

(via http://www.maa.org/devlin/devlin_03_08.html)